PAM

PROGRAMME ALIMENTAIRE MONDIAL

Représentant: M Abdou Dieng

 Téléphone : (225)   20 30 28 00  Fax : (225)  20 22 63 49

E-mail : Abdou.Dieng@wfp.org

Site web : http://www.wfp.org

 

 

Cantine scolaire à Man

 

     

 Qu’est-ce que le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ?

Le PAM est la plus grande agence humanitaire du monde : en 2003, le PAM a octroyé l'aide alimentaire à 104 millions de personnes dans 81 pays, y compris 56 millions d'enfants affamés. La mission du PAM est :

d’utiliser l'aide alimentaire pour soutenir le développement économique et social,

de satisfaire les besoins alimentaires d’urgence des réfugiés ainsi que l'appui logistique y afférent,

de favoriser la sécurité alimentaire dans le monde selon les recommandations des Nations Unies et de la FAO.

 

Pourquoi le PAM travaille-t-il en Côte d'Ivoire ?

 

La crise ivoirienne a eu pour corollaire des déplacements de populations, des perturbations du marché, et l'effondrement des services sociaux dans quelques secteurs. En outre, l'insécurité persistante limite l'accès de la population à leur terre et le retour à la normale. L’ensemble de ces facteurs a eu comme conséquence l'insécurité alimentaire dans certains secteurs de la population.

 

En Côte d'Ivoire, le but du PAM est de contribuer à la stabilité de la sécurité alimentaire du pays et des ménages à travers les interventions en aide alimentaire qui soutiennent la diminution des conflits, préservent les patrimoines humains et productifs et encouragent les perspectives de redressement.

 

Que fait le PAM en Côte d'Ivoire ?

 

Le PAM assiste les réfugiés et les personnes déplacées dans les camps en Côte d'Ivoire avec des rations générales. D'autres personnes déplacées vivant dans des familles d’accueil, des retournés internes récents, et d'autres populations affectées par la guerre reçoivent des rations générales ou des vivres contre travail. Les groupes vulnérables - tels que les enfants sévèrement et modérément sous-alimentés ainsi que les malades hospitalisés – sont assistés par le PAM par le biais d’ONGs médicales. 

 

Dans le Nord, en l'absence d'une structure administrative normale, le PAM fournit des rations de vivres contre travail aux enseignants et administrateurs volontaires, aussi bien qu'aux travailleurs sociaux assurant les services de base.

 

Le PAM a un vaste programme de vivres pour l’agriculture, dans lequel il travaille en association avec des partenaires tels que la FAO et l’ANADER. Des semences et des outils sont fournis avec une ration alimentaire pour soutenir la population jusqu'à ce qu'elles reçoivent leur moisson.

 

Le PAM a un très vaste programme d'alimentation scolaire en Côte d'Ivoire. En 2004, 400.000 pupilles ont été assistés, soit 273.000 dans le Sud et 127.000 dans le Nord. Le PAM travaille en partenariat avec la Direction Nationale des Cantines Scolaires du Ministère de l'Education.

Bénéficiaires du programme sur l'agriculture (Guiglo)